Sophie millard coaching cadres transition de carrière coaching développement professionnel cabinet de recrutement bilan de compétence grenoble voiron
BLOG

L’atout-maître des dirigeants de demain : l’écoute bienveillante (et sincère!)

Grace à mon métier, j’ai l’immense privilège de me retrouver entourée de professionnels du coaching et de l’accompagnement. Un pur bonheur : on parle et on s’écoute, on avance positivement, de façon constructive et en respectant chacun. Le terme -très tendance- de bienveillance prend ici tout son sens. Et comme je m’intéresse également à la vie des entreprises, je me retrouve aussi dans des réseaux de dirigeants et chefs d’entreprises. L’énergie qui s’en dégage est souvent magnifique : beaucoup d’idées, d’envies, de projets en tout genre. J’éprouve beaucoup de gratitude pour ces personnes qui osent, avancent et qui croulent sous les responsabilités. Ce monde évolue merveilleusement bien; Beaucoup de chefs d’entreprises se questionnent sur la manière de manager, la façon d’introduire le bien être dans leur entreprise. Tout cela est très positif.

Cependant, il y a un domaine où ces dirigeants doivent encore progresser, c’est celui de l’écoute ! J’assiste encore beaucoup trop souvent à une compétition de « grandes gueules ». Pourquoi est-ce que parler fort et beaucoup est encore associé à la réussite et surtout à la pertinence des propos (je parle fort donc j’ai raison) ? Il est vrai que celui qui ose parler fort est celui que l’on écoute puisqu’il ne laisse pas de place aux autres.

Alors, j’ai envie de rappeler à tous ceux qui ont la responsabilité d’équipes, ou la responsabilité d’animer des réunions, des formations, des évènements en tout genre, qu’il est important de donner la parole à ceux qui ne la prennent pas d’emblée. L’approche du MBTI nous permet de bien comprendre ce phénomène.

Les personnes qui ont une préférence naturelle pour l’Extraversion vont s’exprimer facilement, elles vont parler en réfléchissant ou réfléchir en parlant ! Au risque de regretter certains propos, ou au risque de commettre certaines maladresses. Mais elles s’en remettent vite en général. Elles ne vont pas êtres gênées par le bruit ou le manque d’attention des autres participants. A ces personnes là, l’animateur doit bien sûr donner la possibilité de s’exprimer mais il aussi doit les canaliser. Par un geste de la main, un regard qui se détourne sur quelqu’un d’autre ou une demande très simple et très clair : « ok, je te propose d’écouter d’autres avis! ».

Et l’animateur sollicitera alors ceux pour qui la préférence naturelle est l’Introversion. Dans l’approche du MBTI, l’introversion ne signifie pas être maladivement timide ! Cela signifie que la personne aime réfléchir avant de prendre la parole, aime peser les choses dans sa tête (son monde intérieur est très important pour elle) et qu’elle a besoin d’être écoutée pour pouvoir s’exprimer. Donc une réunion bruyante ou seules les grandes gueules s’expriment sera pour elle une source de frustration terrible. L’animateur veillera alors à solliciter la personne en faisant taire les autres et en la regardant dans les yeux, avec bienveillance. Si plusieurs personnes introverties sont autour de la table, un tour de table pour demander à chacun de s’exprimer sera le bienvenu.

Il serait tellement dommage de se passer de l’avis de tous, y compris de ceux que l’on n’entend pas beaucoup ou pas souvent…

Voilà à mes yeux l’atout-maîtres des dirigeants : écouter autant que parler…si ce n’est plus !L’atout-maître

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s